Profitez des avantages de l’assurance vie !

Assurer l’avenir de sa famille, commencer à préparer sa retraite, bénéficier d'une fiscalité avantageuse. Fonds en euros pour plus de sécurité ou en unités de compte pour potentiellement plus de dynamisme sur le long terme, à vous de choisir l’assurance vie qui vous ressemble.

Protégez vos proches

En cas de décès de l’adhérent, le capital décès est versé au(x) bénéficiaire(s). Ce capital peut être majoré par la garantie décès complémentaire, gratuite. Cette garantie ne s’applique que si le capital décès est inférieur aux versements nets de frais et de rachats. Pour profiter de votre assurance vie, vous devez au préalable ouvrir un compte courant YOUNTE BANQUE. Il est gratuit, et sa carte bancaire aussi.

1. Ouvrez votre compte courant YOUNTE BANQUE,
2. Faites votre demande d’assurance vie
3. Un expert vous apporte une réponse sous 48h
4. Profitez de votre assurance vie YOUNTE BANQUE

Ouvrir mon compte
woman with phone

Conditions d’éligibilité

L'assurance vie, pour qui ?
L’assurance vie peut être souscrite par toute personne physique majeure résidant en France ou non et juridiquement capable.

Et comment ?
Pour profiter de votre assurance vie vous devez ouvrir un compte courant ou joint Europia Bank. Il est gratuit, et sa carte bancaire aussi..

Garantie

Dès votre adhésion, vous bénéficiez automatiquement et sans frais supplémentaires de la Garantie décès complémentaire. Le capital décès complémentaire est versé dans l’hypothèse où le capital décès est inférieur aux versements nets de frais et de rachats, il est alors égal aux montants des versements nets de frais et de rachat diminués du capital décès..

Fiscalité

En cas de décès
Vous disposez d'un excellent outil de transmission de votre patrimoine en cas de décès. Les capitaux décès bénéficient d'une totale franchise d'impôt lorsque le bénéficiaire du contrat est le conjoint ou un partenaire lié par un PACS.

En cas de rente viagère à titre onéreux
Au moment de la sortie en rente viagère à titre onéreux, les produits acquis avant la transformation en rente sont exonérés d’impôt sur le revenu, mais soumis aux prélèvements sociaux au taux de 15,50%.